.

BC11


Quand mes pas m'entraînent vers un port de pêche, comme celui de Propriano par exemple, j'aime imaginer ce que serait ma vie si un des magnifiques voiliers qui y sont rangés était à moi. C'est un des plus agréables avantages du dessin: en plus de pouvoir représenter une version trèèès améliorée de soi-même (n'est-ce pas Mademoiselle Lulu?) c'est un extraordinaire exutoire pour l'imagination, qui vous permets de voyager sur le papier de toutes les mers du monde...

When I wander along a fishing port, like Propriano for instance, I love dreaming that I own one of  the beautiful boats parked there. This is one of the things I enjoy the most about drawing: of course you can create an improved version of yourself (isn't it  Mademoiselle Lulu?), still it's also an extraordinary outlet for the imagination, an art that enables you to travel at world ends, thanks to a simple sheet of paper ...


Paradise5

D'où le titre de mon billet...

Vous aimez ce billet? Dites-le sur Hellocoton!